La mort

« On dit parfois « rendre l’âme », il serait plus juste de dire « rendre le corps » puisque l’âme continue à vivre dans le monde invisible et que là, il ne lui est plus utile… »
(extrait du livret LE GRAND VOYAGE)

J’ai entendu que dans la situation actuelle, il n’est pas possible de voir les défunts, ni de les accompagner dans leur dernière demeure. Pas de cérémonie d’obsèques, puisque pas de regroupement. Les familles et proches sont frustrés et il est difficile d’entamer un deuil dans ces conditions.
Si vous imaginez que votre proche se trouve dans la pièce d’à côté avec la porte de communication ouverte, vous ne pouvez le voir mais vous pouvez lui parler, il vous entend. Parlez lui comme vous le faisiez avant, la relation demeure pendant quelques temps. Ouvrez votre cœur et peut être qu’un jour vous entendrez une réponse par transmission de pensée.
Evitez de pleurer ou de vous lamenter, ça le chagrine. Restez le plus serein possible, dans une relation d’amour avec le disparu.

Bon courage pour la suite.
28 Mars 2020